Livres Roger Smadja

Les livres de Roger Smadja parlent depuis longtemps de la pauvreté et chômage, apportant ainsi des témoignages directs sur les raisons qui ont amené à la situation catastrophique que l’on connait

Caustiques, mais uniquement publiés en autoéditions, ils sont uniquement disponibles par commande postale aux conditions précisées pour chacun d’entre eux. N’hésitez pas à les découvrir.

CHOMAGE PAUVRETE Comment en sortir ?

Chomage pauvreteLe chômage dans le concret. Les auteurs dénoncent les aberrations réglementaires, font des propositions. On ferait bien d’en tenir compte. Mais attention, il a été écrit en 2002. Est-ce que cela s’est amélioré. Je ne crois pas.

Extrait

QUESTION : un chômeur peut-il faire un marché pour gagner un peu d’argent ?

REPONSE : NON : Il n’a pas de registre du commerce, sinon il perd ses allocations.

QUESTION: pourquoi n’y a t-il pas d’élections de représentants des privés d’emplois ?

REPONSE : les syndicats patronaux et de salariés leur refusent cette possibilité car ils osent considérer qu’ils les représentent. Quelle erreur !

format 11 x 18

Prix public : 13  euros  + 2 euros port

( 204 pages )

LETTRE A BERCY

Lettre a bercyBercy est le principal responsable du chômage et de la pauvreté qui en découle. Les mécanismes administratifs, réglementaires ou financiers en cause sont décrits avec irrévérence. Mais quand on trouve normal de payer les pauvres entre 0 et 420 euros par mois ( rsa de base, ) on ne mérite que le mépris.

Extrait

Dans les grosses administrations, tout est centralisé à l’extrême. Le directeur d’un bureau de poste ne dispose même pas d’un budget pour faire des petits achats. Un jour, une responsable me demanda de lui coller des blocs de papier. Je lui demandais comment elle comptait me payer. Elle me répondit: je ne sais pas. Il faudrait que je passe la commande à Rouen, que vous soyez référencés et j’en ai besoin dans 2 jours, je vais donc utiliser mon salaire pour payer 40 euros.

format 12 x 20

Prix public : 14 euros + 3 euros port

( 160  pages )

 

MARS AVRIL MAI 2011

Mars avrilAu moment de l’affaire DSK et du sommet de Deauville, comment on continue d’appliquer «  « La stratégie du choc » à tous les pays. On ne parlait pas encore trop de la Grèce, mais les mécanismes qui y ont été appliquées étaient déjà là dans le monde entier.

Extrait

Mercredi 22 décembre 2010 Le Parisien vient de rendre publique la feuille de paye de M. Dominique Strauss-Kahn. On comprend que le monsieur hésite à se jeter dans le marigot socialiste et le tourbillon de l'élection présidentielle française.        

Le directeur général du FMI touche, en effet, un salaire annuel de 420.930 dollars. S'y ajoute une dotation annuelle de 75.350 dollars, à laquelle s'ajoute encore une somme inconnue pour le remboursement de ses frais. Le tout représente donc plus de 400.000 euros par an exonérés d'impôts. DSK est deux fois mieux payé que Nicolas Sarkozy. Ses amis socialistes disent qu'il n'y a là rien de scandaleux.      …. …. …..

Mais Anne Sinclair peut-elle s'en contenter ? Là est sans doute la vraie question. 

format 15 x 21  ( 160 p )

Prix public : 19  euros + 3 euros port

DEMISSION DU PARTI SOCIALISTE

Demission parti

Quand j’ai vue le programme de Francis Hollande, je me suis aperçu qu’il ne ferait pas une politique de gauche. Ai-je eu tord ?

Extrait

Je démissionne définitivement du Parti socialiste car je ne me reconnais plus du tout dans les propositions pour la France de François Hollande, et surtout dans ses prises de positions actuelles sur les problèmes sociaux et économiques du pays ( RSA, immigration, dette, économie, lutte contre le chômage, montant des minimas sociaux … ).

format 10 x 18   ( 72 p )

Prix public : 5  euros + 1  euros port

LE CARRE DES CHOMEURS

Carre des chomeurs

 

 

Livre didactique qui développe les questions de notre jeu Le Carré des Chômeurs

Il est disponible aux conditions suivantes

Iivre seul ( 196 p 12 x 20 ) : 15 euros + 3 euros de port

 

 

Ajouter un commentaire

 

R E V E N D I C A T I O N

Vous ne voulez pas nous embaucher ! Payez-nous normalement !